Mars mois de la nutrition - La façon dont on s'alimente compte aussi!
Karine Landry, Dt. P.
​Avec bonheur, je vous annonce le retour du mois de la nutrition.

Le thème de cette année : « Au-delà des aliments : la façon dont vous mangez compte aussi! ».

En effet, la saine alimentation va bien au-delà des aliments qui se trouvent dans nos assiettes!

PROGRAMME DE NUTRITION

Pour plus d'informations au sujet de mes programmes de nutrition en ligne, cliquez ici !
Programme Éduc-Alimentation
Karine Landry, Dt.P
Diététiste professionnelle
karinelandry-dietetiste@outlook.fr
BienvenueÀ mon sujetForfaitsFAQMédiasContactez-moiBlogue

Prendre conscience de ses habitudes alimentaires

Pour favoriser de saines habitudes alimentaires, il faut écouter son corps, sa tête et ses signaux de faim et de satiété. En théorie, il n’y a rien de plus simple, n’est-ce pas? Mais dans la pratique, c’est une tout autre chose!

Mais qu'est-ce qui rend si compliquée la tâche de s’alimenter de façon réfléchie? Les explications sont si nombreuses qu'il est impossible de toutes les énumérer. Mais une chose est certaine : nos expériences de vie, nos émotions, nos responsabilités quotidiennes et les influences externes ont sans contredit un très grand rôle à jouer dans la façon dont on s’alimente quotidiennement.


Que signifie manger en pleine conscience? 

À la base, manger en pleine conscience – ou de façon réfléchie – provient des traditions bouddhistes. Pour les adeptes de cette philosophie, s’alimenter de façon réfléchie correspond même à une forme de méditation. 

Manger en pleine conscience, c’est être conscient de ses habitudes alimentaires, de son environnement, de ses pensées et des sensations que l’on ressent lorsqu’on prend une bouchée. C’est éviter de sombrer dans le passé ou de s’imaginer dans l’avenir. Seul le moment présent est important.


Manger de façon réfléchie, c’est aussi... 

  • Comprendre ses émotions et accepter ses pensées telles qu’elles le sont plutôt que de les ignorer ou de les manger!
  • Prendre conscience de son appétit du moment, sans porter de jugement;
  • Se réserver un minimum de 20 minutes pour bien savourer son repas;
  • S’asseoir et prendre plaisir à consommer son repas;
  • Prendre conscience de la quantité de nourriture dans son assiette;
  • Éteindre le téléviseur et laisser son cellulaire et sa tablette dans une autre pièce;
  • Prendre conscience des bienfaits nutritionnels des aliments que l’on ingère;
  • Manger ses aliments en évacuant de sa tête les pensées négatives;
  • Mastiquer longuement sa nourriture avant de l’avaler;
  • Prendre conscience que sa dernière bouchée était de trop.


S’alimenter pour les bonnes raisons

Manger de façon réfléchie, c’est aussi prendre conscience du type de faim que l’on ressent à un moment précis de la journée. L’aliment qu’on s’apprête à manger, c’est pour combler une « vraie faim » ou une « fausse faim »? Il est important de le savoir puisque le fait de s’alimenter pour les mauvaises raisons peut nous éloigner sérieusement de nos objectifs santé.


Puis finalement…

Savoir évaluer sa faim avant, durant et à la fin du repas est un autre facteur qui favorise de saines habitudes alimentaires. On suggère de cesser de manger lorsqu’on est rassasié à environ quatre-vingts pour cent; sinon, on risque de continuer à manger sans même y penser!


À bientôt!

Karine