Programme Éduc-Alimentation
BienvenueÀ mon sujetForfaitsFAQMédiasContactez-moiChroniques santé

Suis-je en train de grignoter ou de prendre une collation?
Karine Landry, Dt. P.
Lorsqu'il est question de remise en forme ou de perte de poids, on nous recommande de ne pas grignoter entre les repas. Or, on nous propose souvent de consommer de une à trois collations. Ces deux conseils ne sont-ils pas contradictoires?​ Pas tout à fait!
On confond souvent l'action de « grignoter des aliments » et l'action de      « manger une collation ». Bien qu'elles impliquent toutes les deux la consommation de nourriture, leurs « raisons d'être » sont pourtant très différentes.

Le grignotage répond souvent à un besoin psychologique, qui occasionne la consommation superflue de calories.

La collation, elle, répond plutôt à un besoin physiologique, et ses calories ont été comptabilisées dans l'apport calorique quotidien.

Vous avez encore un peu de difficulté à différencier les deux, voici quelques exemples qui vous aideront à y voir plus clair.

PROGRAMME DE NUTRITION

Pour plus d'informations au sujet de mes programmes de nutrition en ligne, cliquez ici !
Karine Landry, Dt.P
Diététiste professionnelle
karinelandry-dietetiste@outlook.fr
L'action de grignoter se fait de façon irréfléchie, sans y penser (manger en cuisinant, en regardant un film, etc).


L'action de grignoter répond à un besoin psychologique (fausse faim). La personne mange de façon impulsive, en réponse à une émotion (tristesse, ennui) ou à une sensation (vue d'un dessert, arôme d'une tarte aux pommes). 


L'action de grignoter est spontanée et se pratique à n’importe quelle heure de la journée


L'action de grignoter est non planifiée, implique la consommation de calories superflues provenant généralement d'aliments sucrés, salés ou gras.La personne mange donc les aliments qui lui tombent sous la main, peu importe leur contenu nutritif.



​L'action de prendre une collation est réfléchie. Elle est calculée.


L'action de prendre une collation répond à un besoin physiologique (vraie faim). La personne ressent une baisse du niveau d'énergie ou de la concentration, a le ventre qui gargouille.


L'action de manger une collation est planifiée et se fait à des intervalles réguliers, jour après jour.


La collation, qui se planifie souvent la veille, permet de bien choisir le type d'aliment que l’on consommera à la pause du matin, de l'après-midi, ou après une activité sportive.





Du grignotage ou une collation?

Avez-vous bien saisi la différence entre l'action de grignoter et l’action de manger une collation?

Pour vous en convaincre, voici un jeu-questionnaire. Encerclez le mot grignotage si vous croyez qu'il s'agit d'une action irréfléchie, OU collation si vous croyez qu'il s'agit d'une action réfléchie, planifiée.


1. Plusieurs de mes collègues de travail ont cuisiné de bonnes petites gâteries pour la période des fêtes. En chemin vers mon bureau, je me suis arrêtée deux fois pour manger une petite boule de chocolat et un morceau de sucre à la crème.

2. Nous avons été faire une randonnée en famille. Lorsque nous avons ressenti une baisse d'énergie, nous avons mangé des muffins et des noix que j'ai cuisinés et empaquetés dans mon sac à dos.

3. Cette semaine, j'ai travaillé une heure plus tard tous les jours. Pour m'aider à tenir le coup jusqu'au souper, j'ai mangé une pomme et un morceau de fromage.


4. Après avoir mangé un bon souper, j'ai été à l'épicerie. En attendant mon tour à la caisse, j'ai mangé une barre de chocolat.


Réponses au bas de la page!

​​

Réponses : 1) Grignotage  2) Collation  3) Collation  4) Grignotage
                               Grignotage                                             Versus                                      Collation                                  
Grignotage ou collation?



Grignotage ou collation?



Grignotage ou collation?



Grignotage ou collation?